READING

Pourquoi je ne suis pas une blogueuse mode.

Pourquoi je ne suis pas une blogueuse mode.

En matière de mode, les filles qui m’inspirent le plus sont celles qui sortent des sentiers battus : celles qui jouent avec les volumes, les imprimés et qui n’hésitent pas à porter leurs chemises à l’envers si elles pensent que c’est plus cool ! Celles qui savent créer une coiffure, un maquillage ou détourner des accessoires juste pour mettre en valeur leur tenue du jour. Parmi elles, mes deux favorites : Jenny Mustard, blogueuse minimaliste et edgy et Léandra, plus connue sous le nom de The Man Repeller. Leurs médias sont des mines d’or pour avoir l’air “expensive” ou “polished” avec ce que vous avez déjà dans votre placard.

Je suis bien loin d’être une vraie modeuse : avant tout, c’est la facilité et le confort qui priment ! Mes tenues d’automne sont très basiques : une robe simple et un gros gilet ou un jean et un pull oversize. Je m’habille en cinq minutes et je commence ma journée. Avoir du style est loin d’être une préoccupation pour moi, je n’accessoirise pas mes tenues et je suis toujours mal coiffée… Je n’achète des fringues que par besoin réel ou vrai coup de coeur. Ici, je parle de vêtements éco-responsables et éthiques mais je ne me considère pas comme une blogueuse mode : j’aime les fringues et les belles choses mais mon but n’est pas de vous faire rêver en étant ultra-lookée et encore moins de vous faire acheter des millions de fringues ! Ma démarche est avant tout de montrer qu’une mode plus responsable est possible, qu’éco-responsabilité ne rime pas avec sarouel en chanvre et que l’éthique ne condamne pas à porter des basiques pour le reste de l’éternité.

Alors quand j’ai un évènement important ou que je dois créer un look pour mon blog, je suis les conseils de Léandra et Jenny : j’expérimente avec ce que j’ai ! La plupart du temps, ça se solde par un énorme tas de vêtements au sol et beaucoup de frustration mais parfois j’ai des épiphanies, comme hier où j’ai décidé de trouver une nouvelle manière de porter mon écharpe préférée après avoir vu une photo de Paola, créatrice de Sencha&Bourbon enveloppée dans une de ses créations. Une demie-heure d’enroulage et de noeuds plus tard, j’avais composé ce petit kimono/cape très graphique avec mon écharpe en coton bio de chez Dutch Sample Room achetée à Amsterdam ! En portant différemment quelque chose que j’avais déjà, j’ai une nouvelle tenue et je suis sûre que si je cherche bien je pourrais trouver bien d’autres choses à faire avec cette écharpe… Affaire à suivre ! Je vous laisse avec quelques photos de ce look improvisé.

1
2-1

3

4

Robe en polyester recyclé – Ekyog (ancienne collection)
Echarpe géante en coton bio – Dutch Sample Room (ancienne collection)
Bagues – Tiffany’s, Puces de Saint Ouen et Tassia Canellis
Montre – Casio (seconde main)
Sac à main – Matt&Nat
Boucles d’oreilles – Achetée chez Noir Animal (Dijon)
Fleurs françaises – Lily of the Valley

 

 

 

 


  1. Anncha

    11 November

    Merci pour les découvertes blogs, je ne connaissais pas ! 🙂

    • The Green Chic(k)

      18 November

      C’est un plaisir ! <3

Your email address will not be published. Required fields are marked *

INSTAGRAM