READING

Routine beauté/hygiène minimaliste et végane : mes...

Routine beauté/hygiène minimaliste et végane : mes indispensables !

Comment se laver, prendre soin de sa peau et de son hygiène tout en respectant l’environnement et les animaux ? Je vous présente le contenu des placards de ma salle de bain : mes indispensables hygiène et soins qui constituent ma routine minimaliste et végane qui tend vers le zéro-déchet.

Ceux qui me connaissent depuis plusieurs années le savent, j’ai longtemps été une accro aux cosmétiques. Avide de tester les dernières nouveautés soin et maquillage, j’étais abonnée à plusieurs box beauté et mes placards débordaient de vernis à ongles, masques pour le visage ou fond de teint en tout genre. Mais il y a plusieurs années (quatre à la louche), j’ai commencé à faire attention aux produits que je mettais sur ma peau en terme de toxicité. Les pesticides et autres perturbateurs endocriniens m’inquiétaient de plus en plus et je questionnais en règle générale tout ce que j’avais fait subir à mon corps pendant trop longtemps.

C’est donc tout naturellement que je me suis dirigée vers une alimentation et des cosmétiques biologiques. Au fil des années, en plus de l’envie de préserver ma santé sont venus se rajouter un engagement écologique puis le véganisme. Exit donc les produits biologiques mais testés sur les animaux, ceux qui contiennent de l’huile de palme ou des produits animaux mais aussi les produits sur-emballés ou jetables. Bienvenue aux marques qui s’engagent pour un monde meilleur et ont un impact social et environnemental positif !

image

Je vous présente donc mes indispensables :
#1 : L’huile de coco. Il y a quelques années cette huile parfumée est apparue dans nos placards de cuisine comme de salle de bain et est devenue une alliée  incontournable du mode de vie “green” ou “healthy”. Je l’utilise pour le démaquillage du soir ou encore en soins capillaires pour éviter les pointes sèches. Quand je veux apaiser mes jambes trop sèches ou irritées par la repousse des poils,  je l’utilise comme hydratant corporel. Elle est imputrescible et anti-bactérienne, les pots durent donc très longtemps et ne sont pas très onéreux. Il existe des dizaines d’autres usages de cette huile “miracle”. J’achète la mienne avec les certifications biologiques et commerce équitable.

#2: Les disques de coton lavables des Tendances d’Emma. Après être passée aux cosmétiques biologiques pour des raisons écologiques, je me suis intéressée au nombre de déchets que je produisais et la première chose qui m’a horrifiée, c’est la quantité astronomique de coton jetables que j’utilisais ! 😀 En découvrant la marque les Tendances d’Emma, j’avoue ne pas m’être posé une seule question : biologique, et éthique en plus d’être Made in France la marque est engagée dans l’insertion professionnelle et travaille avec des ESAT et des détenus. J’ai acheté mon kit il y a plus de trois ans et je vous encourage à sauter le pas, ça rajoute un peu de logistique dans le roulement des machines de linge mais sinon, ça ne change rien ! 🙂

#3 : Les savons du Dr Bronner. Dans la même démarche, il était logique pour moi de me débarrasser des énormes bouteilles de gel douche mais vivant en couple, j’ai rencontré une certaine résistance de la part de mon mari… Nous en avons donc toujours une qu’il délaisse progressivement pour les savons du Dr Bronner. Je les choisi biologiques, végans, si possible artisanaux et saponifiés à froid. J’ai récemment pu tester un savon exfoliant de Moé acheté lors de l’évènement Hotel Bohême et  je l’adore ! J’utilise en général du savon d’Alep pour nettoyer mon visage.

#4 : Le shampoing solide de chez Lamazuna. Cela fait quelques mois maintenant que je suis passée aux shampoings solides de chez Lamazuna et bien qu’ils lavent merveilleusement bien les cheveux, je crois que mon cuir chevelu est trop sensible et sujet aux démangeaisons pour continuer avec eux. Je vais probablement tenter d’autres marques car j’ai vraiment envie de me débarrasser des bouteilles en plastique une bonne fois pour toute !

#5 : Le shampoing sec de chez Lush. Je sais bien que Lush n’est pas une marque biologique mais elle a le mérite d’être une des premières marques à m’avoir fait réfléchir à la question des tests sur animaux, des années avant que je devienne végane. On va pas se mentir, j’ai le cheveu gras : je dois les laver tous les deux jours et bien souvent, le deuxième jour…ils ne paraissent pas propres. Si j’ai besoin de paraître particulièrement à mon avantage, j’ai pris le réflexe d’utiliser un shampoing sec. Celui-ci fait le job et il est particulièrement économique puisque j’ai la même bouteille depuis plus de 5 ans et qu’il en reste un bon quart ! Quand je devrais en racheter, je pense que je changerai de marque cela dit. 🙂

#6 : La brosse à dent Monte Bianco. Cette brosse à dent fait partie de mon aventure vers le presque zéro déchets. Il faut changer sa brosse à dents tous les trois mois en moyenne, ça fait pas mal de déchets d’autant plus qu’elles sont rarement biodégrables. Celle-ci est faite en plastique biodégrable et il suffit de changer la tête tous les trois mois. Elles sont en plus particulièrement abordables à 2,30€ la brosse à dent contrairement aux autres alternatives notamment celles en bambou !

#7 : Le déodorant Schmidt’s en stick. Après avoir révélé que j’avais le cheveu gras, on est pas à une confidence près : je transpire beaucoup. J’ai mis une éternité à trouver un déodorant biologique qui soit efficace : celui-ci l”est vraiment ! J’ai pendant longtemps utilisé la version en pot qui laisse les mains toutes collantes après application et je me suis réjouie de son arrivée en stick ! Je viens cependant de voir une vidéo de Coline à leur sujet qui disait qu’elle avait les aisselles iritées à cause de ce déodorant, si vous avez la peau sensible je pense que ce produit n’est pas pour vous.

#8 : Les crèmes visage de Oolution. Je n’ai jamais été très à l’aise avec ma peau qui, comme mes cheveux, est très grasse. (On ne gagne pas tous à la loterie du capital génétique !) Du coup, j’ai souvent été à la recherche de la crème miracle qui me donnerait une peau parfaite parce que je pensais que ça rendrait ma vie meilleure ( LOL ) ensuite j’ai pris un peu de recul et j’ai trouvé une crème qui faisait le job qui était produite avec mes valeurs !  C’est chez Oolution que j’ai trouvé mon bonheur : éco-conçue, produite en France, biologique et végane.  J’aime aussi énormément l’image de la marque et sa communication très positive.

#BONUS: Pour tout ce qui concerne l’hygiène intime, je vous conseille ce fabuleux billet de Take It Green. Je ne saurai écrire sur le sujet sans que ce soit redondant avec son article !

Cette routine est bien sûr perfectible, il me reste tout un tas de progrès et de concessions à faire pour arriver au presque zéro-déchets : je pense notamment aux cotons tiges spécial bébés que j’utilise autant pour mes oreilles que pour mon maquillage ou mon vernis malgré l’achat d’un oriculi de Lamazuna -désolée, j’y arrive vraiment pas !- ou encore dentifrice en tube qu’il faudrait que je remplace par une poudre ou un dentifrice solide… Mais ça viendra, j’en suis sûre !

 

 


  1. Elena

    9 October

    Hello Julie,

    Cela fait déjà un bon bout de temps que je te suis et j’aime beaucoup ton blog ! Végane et adepte de la mode responsable, on partage vraiment les mêmes valeurs 🙂 Je te rejoins dans ta quête du graal, puisque moi-même je fais toujours le tour des marques éthiques disponibles lorsqu’il me faut un tel ou tel vêtement. Du coup, tes trouvailles sont toujours utiles !
    As-tu déjà essayé les lingettes démaquillantes Lamazuna ? Cela fait déjà plus d’un an que je les utilise et j’en suis plutôt satisfaite. Mais j’aimerais les comparer à celles en coton lavables.

    Merci pour tes articles et continue ton blog, il est vraiment super !

    Bises,

    Elena du blog http://www.happygreen.me

    • The Green Chic(k)

      13 October

      Bonjour Elena !

      Merci beaucoup pour ton petit mot gentil. Effectivement, nous partageons un bon nombre de valeurs en commun. 🙂

      Pour les lingettes démaquillantes de Lamazuna, je ne les ai pas testées. J’utilise les cotons des tendances d’Emma ainsi qu’un gant en fibre de bambou trouvé sur Vegan Mania.

      Bises. <3

      • Elena

        14 October

        Si jamais un jour tu as l’occasion de les essayer, préviens moi, cela m’intéresserait de savoir quelles sont les plus douces 🙂 L’avantage avec celles de Lamazuna, c’est qu’il ne faut pas utiliser un produit démaquillant en plus, ou bien une huile. Elles sont très absorbantes. J’imagine qu’avec celles en coton, il faut d’office mettre un produit dessus pour pouvoir se démaquiller ?

        Bises,

        Elena

        • The Green Chic(k)

          17 October

          Non, de l’eau suffit ! 🙂 Mais je pense qu’elles s’abiment plus vite.

  2. Elena

    9 October

    P.S Je n’ai pas pu adhérer au principe de l’oriculi de Lamazuna non plus haha, tu n’es pas la seule !

    • The Green Chic(k)

      13 October

      Je réessaie régulièrement parce que je me dis que c’est trop dommage mais définitivement…ça ne me plait pas du tout ! 😀

      Je reste sur des cotons-tiges entièrement biodégradable fait pour les petits enfants. 🙂

  3. Nathalie

    10 November

    Super cet article ! Je pense que je vais tester la brosse à dents Monte-Bianco, elle a l’air top ! Et je voulais aussi te partager mon article sur le même sujet : http://www.thenatterbox.com/fr/going-green-in-the-bathroom/
    Je viens de m’abonner à ta page Facebook 🙂

    • The Green Chic(k)

      18 November

      Merci Nathalie ! Je viens de lire ton article, c’est très intéressant !
      Pour la partie brossage de dents, je suis très satisfaite du dentifrice solide de chez Pachamamaï qui est dans une petite boîte en inox et qui se recharge. Je suis partie en voyage avec et c’est top ! Pour la brosse à dent, la montebianco me convient très bien mais j’hésite à passer à la brosse à dent en bambou pour le côté 100% biodégradable !

Your email address will not be published. Required fields are marked *

INSTAGRAM