READING

L’avis de l’omni #3 : Molly chez Gentl...

L’avis de l’omni #3 : Molly chez Gentle Gourmet

Depuis que j’ai découvert l’existence de Gentle Gourmet, je mourrais d’envie d’aller y manger. J’ai attendu que mon amie Molly, qui partage mon amour de la bonne bouffe, soit de passage à Paris pour aller tester ce restaurant bistronomique et lui poser quelques questions !


IMG_9863

Quel est ton rapport à la nourriture ?
J’aime bien manger. Je préfère ne rien manger qu’avaler un truc qui ne me satisferait pas. Avant, j’avais ma boîte et on avait pas beaucoup de thunes alors on mangeait des pâtes et un peu la même sauce tout le temps : poivron et aubergines de chez Auchan. De temps en temps, on se faisait plaisir et on allait au restaurant ! Depuis que je suis à Londres et que je suis salariée, ma qualité de vie a changé : on mange beaucoup dehors dans de bons restaurants ! Je cuisine aussi, le week-end pendant plusieurs heures pour préparer quelques repas à l’avance :  j’adore toucher les ingrédients. J’ai un rapport sensuel et très émotionnel à la nourriture.

Est-ce que tu connais la bouffe végane ?
Ma mère est quasi végétarienne, elle doit manger de la viande deux fois par an, et nous a élevés avec une cuisine très végétale. Quand j’étais jeune et que je m’entraînais pour entrer à l’école de danse de l’Opéra de Paris, on m’encourageait à ne pas manger de viande. J’ai donc toujours connu la cuisine végétarienne et j’ai été sensibilisée assez tôt aux enjeux de santé et environnementaux liés à la consommation de la viande. Pour mes parents par exemple, il est inconcevable de manger un animal qui ne vient pas d’une ferme qu’ils connaissent. Ils consomment les légumes et fruits qu’ils font pousser… Plus bio, tu meurs.

Est-ce que tu es déjà allée dans un restaurant végan ?
La seule fois où je suis allée dans un restaurant végan, c’est chez Manna à Londres avec toi ! J’y retourne très souvent pour leur dessert au chocolat et au beurre de cacahuète. Et je vais souvent chez Whole Foods où j’achète des snacks végans !
IMG_9873

Et du coup, tu penses quoi du cadre ?
Je trouve ça assez sympa, on dirait une brasserie normale. Il n’y a pas de gens à l’épeautre*, ça fait pas bio ou végan quand tu rentres dedans !
(*Molly utilise cette expression comme certains diraient “hippies” ou “hipsters”.)

Et y’a des choses qui te font envie dans la carte ?
J’ai essayé plusieurs fois la cuisine “raw” et tout de suite quand j’ai vu “cru”, j’ai éliminé : j’aime bien les plats chauds et cuits. En gros, mon coeur balançait entre les croustillants au tofu et le burger… mais je me suis dis que le croustillant au tofu avait l’air un peu plus funky !
IMG_9885
Du coup, t’en as pensé quoi ?
C’était super bon, j’aurai bien mangé un peu plus mais je suppose qu’avec le dessert je serai repue ! J’ai beaucoup aimé la purée mousseline de patate douce, j’ai plutôt l’habitude qu’elles soient écrasées à la fourchette. Là, c’était très fin, les amandes grillées apportaient du croquant et le croustillant au tofu était très bon ! J’ai trouvé la présentation très léchée, avec les fleurs dans les assiettes.

Et ça a changé ton regard sur la bouffe végane ?
Je n’ai pas un regard négatif sur la bouffe végane, du moment que c’est bon c’est ce qui m’importe ! Par contre, pour avoir été dans le giron de mes parents pendant longtemps et pour avoir vu beaucoup de documentaires sur le sujet de l’éthique et l’alimentation : je trouve qu’on culpabilise les gens plutôt que de les responsabiliser. Je préfère l’approche, par rapport au végétarisme, de Lucille Woodward qui encourage les gens à essayer des semaines végétariennes pour se faire une opinion et qui montre l’exemple de manière non-jugeante et inclusive. Pour moi, il faut sensibiliser et responsabiliser chacun sans prosélytisme.

Niveau éthique, tu serais attirée par le véganisme ?
En y réfléchissant, ce serait très difficule d’arrêter le poisson et le fromage. Je suis finlandaise et quand je pense à mon pays, je me rappelle mes été de pêche au bord des lacs. Pour la viande, je n’en mange pas. Je me suis posée la question, j’ai souvent pensé que c’était la solution de boycotter ces industries qui me dérangent. Etant déjà très engagée dans ma vie et particulièrement sur l’empowerment des femmes, l’entrepreunariat, le rôle de l’image : le véganisme n’est pas un combat que j’ai envie de mener.

Si vous voulez suivre Molly sur les réseaux sociaux, abonnez vous à son Instagram ! Et allez lire le webmagazine Our Age Is 13 qu’elle a fondé !

 

Et moi, qu’est-ce que j’en ai pensé ?
J’ai pris le Burger au Portobello et le dessert “Le Rouge et le Noir”: c’était juste délicieux et très beau. Il y a un bel équilibre entre les mâches, les saveurs et le froid et le chaud dans chaque assiette : de la très belle cuisine ! <3

J’ai envie d’y retourner pour découvrir chaque plats et desserts de la carte. Cependant, je ne suis pas très attirée par les entrées de la carte car elles me semblent moins “maison” que le reste.

Gentle Gourmet, 24 boulevard de la Bastille 75012 Paris


Your email address will not be published. Required fields are marked *

INSTAGRAM